Forum RPG basé sur le système du célèbre manga Naruto. Le monde des ninja n'attend plus que vous!
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le début d'une longue histoire à Kiri.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Erika Hoshio
Junin Expert de Kiri
Junin Expert de Kiri


Messages : 61
Date d'inscription : 27/06/2010

Fiche Ninja
Niveau: 0
Experience:
47/50  (47/50)
Armes:

MessageSujet: Le début d'une longue histoire à Kiri.   Ven 2 Juil - 22:01

    Une fois de plus, régnait une ambiance plutôt tranquille autour du village caché du Pays des Vagues. Le monde semblait totalement vide, on aurait dit qu’il n’y avait la présence d’aucun être humain. Ça en devenait même étrange. Était-ce comme cela partout dans le monde des shinobis ? C’était la question que la jeune, grande et belle demoiselle qu’était devenue Erika avait dans la tête en ce moment même. Pourquoi était-elle en train de marcher, ou bien vaudrait-il mieux préciser, ‘voyager’ autour du village caché de Kiri ? Parce que c’était désormais le village qu’elle allait habiter pour probablement le restant de ses jours. Mais pas seulement qu’habiter, elle devra aussi servir le, ou devrait-t-on dire, mademoiselle la Mizukage dont le nom échappait encore et toujours à Erika. Pour le moment, le seul surnom qu’elle devra donner à celle-ci sera Maître. Peut-être qu’un jour, son nom lui sera enfin dévoilé, qui sait ? Enfin, elle ne s’attarda pas un instant de plus sur ce sujet, puisque ce n’était qu’une simple perte de temps. Lors de sa dernière mission afin d’obtenir une certaine ‘validation’ pour avoir droit d’appartenir au village de la brume, elle dût se rendre jusqu'à la frontière du village du Sable, ce qui n’est pas à deux pas de Kiri. En ce moment même, elle était sur le long et supposé périlleux chemin du retour. En fait, qualifier le trajet comme cela pourrait en décourager certains. Pas la moindre trace de quoi que ce soit, seulement des arbres, des arbres, et… Ah oui, des arbres ! Était-ce donc tout ce que le Pays du Feu possédait ? Le Clan Senju était vraiment dans son élément dans ce pays, enfin, autrefois. La mission que la Mizukage avait donné à Erika était relativement facile alors qu’elle était classée dans le Rang-S. Elle consistait à éliminer un déserteur pouvant être dangereux pour le village. Seulement, l’homme ne semblait pas représenter quelconque menace, enfin, les ordres sont les ordres ! Revenons à notre personnage qui avait des arbres par-dessus la tête. Erika marchait lentement, puisque la route était encore pas mal longue, pourquoi s’empresser d’arriver si ce n’est que pour s’épuiser et s’arrêter au beau milieu du chemin ? Après une bonne journée de marche, la jeune femme s’arrêta dans un petit village juste à côté de la frontière qui séparait le Pays du Feu à celui des Vagues. Voyager en pleine nuit n’était pas toujours très prudent, surtout avec les évènements qui se trament dans le coin à propos de l’Akatsuki. La jeune kunoichi au bandeau frontal de l’étoile aurait bien aimé tomber sur l’un d’eux. Elle était particulièrement curieuse, surtout à cause des rumeurs racontant qu’ils étaient immortels, des monstres de foire possédant une puissance abominable. De toute façon, tôt ou tard, Erika aura à en affronter un. Probablement que ce dernier sera un des déserteurs de Kiri, ou celui qui a réellement fondé la Lune Rouge. Kisame Hoshigaki, était l’un d’entre eux. D’après les informations obtenues, il est un dangereux expert en Suiton. Erika devrait-elle être inquiète ? Pas pour le moment. En éliminant ces mauvaises pensées, elle se dirigea vers l’auberge la plus proche. En approchant le réceptionniste qui semblait plutôt étrange, elle prit une chambre rapidement pour y passer la nuit. Elle sentait quelque chose d’étrange dans cet homme, mais ne s’en préoccupa pas très longtemps. La jeune demoiselle de dix-sept ans monta sans plus attendre à sa chambre, puis déposa ses affaires contre un mur. Elle entra dans la salle de bain, se dévêtit, prit une simple douche, puis s’enroula dans une serviette de bain, quand soudainement, elle entendit un bruit de pas dans sa chambre. *Qui est-ce ?*, pensa-t-elle. Puis, elle jeta un regard à ses affaires et y aperçut son gantelet de griffes de chakra. Elle l’empoigna rapidement, puis jeta un regard vers le sol, ou elle vit l’ombre d’un homme. Erika se mit dans son chemin, puis interrompit la route de l’homme en le prenant par le cou et en le plaquant contre un mur. C’était le réceptionniste, que faisait-il là ?

    ○ Que faites-vous ici ?, demanda-t-elle à l’homme.

    D’un simple regard, elle avait deviné ce qu’il voulait. Du côté non-tranchant de son arme, elle assomma l’homme, puis se vêtit rapidement pour prendre la poudre d’escampette avant que les autorités du Pays et de Konoha n’arrivent. En sautant rapidement d’arbres en arbres, Erika traversa finalement la frontière puis sauta sur le sol pour courir. Tout en courant, elle riait un peu. Finalement, je vais devoir arriver rapidement au village, contrairement à ce que j’ai pu dire tout à l’heure, pensa-t-elle.

    À quelques mètres du village, Erika ralentit finalement la cadence. L’obscurité de la nuit venait de complètement s’installer, était-il trop tard pour faire le rapport au Mizukage ? Sans hésiter, elle fonça à toute allure vers le Temple du Kage. En entrant dans le bureau, étrangement, celle-ci semblait attendre le retour de la jeune femme.


    ○ Te voilà enfin de retour ! Alors si tu es là, la mission doit être couronnée de succès. La cible ne vit plus ?, s’exclama-t-elle.

    ○ Exactement comme vous me l’aviez demandé, Maître, déclara Erika.

    ○ Bien, je ne vois donc pas pourquoi tu ne mériterais pas ta place parmis nous. Tu as fais tes preuves et tu peux désormais prendre place à mes côtés faisant partie de la garde personnelle du Mizukage. Reviens me voir demain, j’aurai certaines choses à te dire ainsi que probablement une mission à te confier d’une haute importance, conclu-t-elle.

    Puis, d’un regard direct et sérieux, la jeune femme fit comprendre au Mizukage qu’elle serait là demain. En sortant du bureau, elle prit la sortie la plus proche, puis sauta de toits en toits pour s’arrêter sur un des plus hauts édifices du village.


    ○ Ah… Une nouvelle vie commence auprès du Mizukage., dit-elle, souriante.

    Son visage doux et paisible ne lâchait pas le village des yeux. Son corps ainsi que sa tête tournait, donnant la possibilité de voir le village dans son ensemble pour mieux l’apprécier à la lumière du clair de lune.

    ○ Il n’y a rien de mieux que d’être de retour à la maison…, déclara-t-elle.

Revenir en haut Aller en bas
 

Le début d'une longue histoire à Kiri.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto Fight :: RPG :: Kiri :: Portes de Kiri-